Ordre de la Libération Menu
René Briot
<< Tous les compagnons

René Briot

13ème Demi Brigade de Légion Etrangère
1er Bataillon d'Infanterie de Marine

René Briot est né le 30 novembre 1913 à Saint-Maurice-sur-Moselle dans les Vosges, dans une famille de tisserands.

Il passe toute sa jeunesse à Bussang (Vosges) et devient cultivateur. Il choisit, après son service militaire dans les chasseurs à pied en 1934, de s'engager en juin 1935 au 21e Régiment de tirailleurs algériens. Caporal en octobre 1935 puis caporal-chef en avril 1937

Sergent, il est affecté au Levant, où il parvient en juillet 1939. En octobre, il est affecté au 24e Régiment d'infanterie coloniale (24e RIC).

Avec la 3e compagnie du 24e RIC du capitaine Folliot qui a décidé de passer en Palestine pour continuer à se battre, il quitte Tripoli et, via Beyrouth, avec de faux ordres de mission, passe la frontière le 27 juin 1940 pour rejoindre les Britanniques.

Réunis au camp de Moascar, les volontaires français décident de prendre le nom de 1er Bataillon d'infanterie de marine (1er BIM) et constituent, pour les Britanniques, le premier élément des Free French (Français libres).

René Briot participe comme sergent à la campagne de Libye avec la 1ère compagnie du BIM dès septembre 1940. Blessé en traversant un champ de mines en février 1941, il reste à la tête de ses hommes et refuse de se faire évacuer. Il reçoit la Croix de la Libération le 7 mars 1941 pour sa participation aux combats de Tobrouk.

Repassé caporal à sa demande pour pouvoir être affecté, début juin 1941 au 1er Bataillon de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE), il prend part aux opérations de Syrie et est promu sergent de nouveau par le capitaine de Bollardière dès le mois de juillet.

Promu sergent-chef en septembre 1941, il participe au sein de la "13" aux campagnes de Libye, d'Egypte et de Tunisie. Promu au grade d'adjudant en juillet 1943, il combat ensuite en Italie avec le Corps expéditionnaire français. Toujours volontaire pour effectuer des ravitaillements d'urgence, il est cité à l'ordre de la Division.

Débarqué en Provence en août 1944, René Briot prend part ensuite à la campagne de France avant d'être nommé adjudant-chef au lendemain de la capitulation de l'Allemagne.

Il reste ensuite dans l'Armée, sert en AEF puis en Indochine avant de prend sa retraite comme adjudant-chef le 30 novembre 1953.

René Briot est décédé le 8 octobre 1991 à Bussang où il est inhumé.

  • Chevalier de la Légion d'Honneur
  • Compagnon de la Libération - décret du 7 mars 1941
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39/45 (2 citations)
  • Médaille de la Résistance
  • Croix du Combattant Volontaire de la Résistance
  • Médaille Coloniale avec agrafes "Erythrée", "Libye", "Tunisie", "E-O"
  • Médaille Commémorative 1939/1945
  • Médaille Commémorative d'Indochine
  • Médaille d'Honneur du Mérite Syrien
Imprimer