Ordre de la Libération Menu
Emile Bouthemy
<< Tous les compagnons

Emile Bouthemy

Bataillon du Moyen Congo

Emile Bouthemy est né le 7 novembre 1918 à Neuvilly (Nord) dans une famille d'agriculteurs.

Après de courtes études, il devient aide-comptable.

Engagé volontaire à l'intendance de Valenciennes le 13 janvier 1937, au titre du 2e Régiment d'infanterie coloniale (2e RIC), il est promu caporal en mars 1938 puis signe un nouvel engagement à l'intendance de Brest en février 1939.

En mai 1939, il embarque à destination de l'AEF et est affecté au Bataillon du Moyen-Congo où il est rapidement promu caporal-chef puis sergent en septembre 1939.

Il s'engage dans les Forces françaises libres le 28 août 1940 à Brazzaville au moment du ralliement du territoire à la France libre.

Emile Bouthemy est promu sergent-chef le 16 octobre 1940 et participe avec le Bataillon du Pool aux opérations du Gabon où il se montre un modèle de courage et d'esprit du devoir, faisant preuve en toutes circonstances, à la tête de sa section, d'un esprit d'initiative et d'un mépris du danger remarquables. Très grièvement blessé par une balle explosive lors de la prise de Lambaréné, le 25 octobre 1940, il doit être amputé du bras gauche ; il donne à tous le plus bel exemple de sang-froid et de stoïcisme.

Après son séjour à l'hôpital du 30 octobre au 6 décembre 1940, bien que réformé, il est maintenu en activité et affecté au dépôt de guerre du Moyen-Congo.

Emile Bouthemy reçoit la Croix de la Libération le 1er février 1941.

Détaché au bureau de garnison de Brazzaville il devient en mai 1942 gérant du mess des officiers.

Détaché à la garde indigène à Brazzaville en juillet 1943, il est démobilisé le 15 mars 1944 pour entrer dans les PTT où il gravit tous les échelons, successivement contrôleur, inspecteur, inspecteur central et chef de division.

Emile Bouthemy est décédé le 15 novembre 1993 à Lille. Il a été inhumé au cimetière communal de Poix du Nord dans le département du Nord.

• Officier de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 1er février 1941
• Officier de l'Ordre National du Mérite
• Médaille Militaire
• Croix de Guerre 1939-45 avec palme

 

Imprimer