Ordre de la Libération Menu
Henri Bordas De
<< Tous les compagnons

Henri Bordas De

Groupe de Chasse « Ile de France »
RAF
Groupe de Chasse « Alsace »

Henri de Bordas est né le 4 octobre 1921 à Montpellier. Grand blessé de 1914-18, son père était officier en retraite.

Encore étudiant, il choisit d'embarquer le 24 juin 1940, à Port-Vendres, sur l'Apapa qui, via Gibraltar, le conduit début juillet 1940 en Angleterre.

Arrivé à Liverpool, il rejoint la France libre le 25 juin 1940. Incorporé dans les Forces aériennes françaises libres le 15 juillet 1940, il est envoyé dans les écoles de pilotage de la Royal Air Force.

Pilote de chasse à partir de juin 1942 dans les Squadrons de la RAF (242–131-91), puis FAFL (340-341-329), il participe à toutes les opérations aériennes, en particulier à Dieppe en août 1942, aux attaques de navires ennemis et à la chasse aux V1 en 1944.

Lieutenant en septembre 1943, il prend part au débarquement allié du 6 juin 1944, puis aux campagnes de Hollande et d'Allemagne.

Promu au grade de capitaine en septembre 1944, Henri de Bordas termine la guerre au commandement du Squadron 329 (Groupe de chasse 1/2 « Cigognes ») et totalise plus de 480 heures de vol de guerre comportant plus de 140 missions offensives et 180 missions défensives.

Il est titulaire de 11 victoires aériennes dont 10 V1 abattus.

De 1946 à 1951, il est successivement affecté à la 2e escadre de chasse, à l'inspection de l'aviation de chasse, au centre d'essais en vol de Brétigny, à la Délégation française au Comité permanent de l'Europe occidentale à Londres.

De 1952 à 1954, il commande le Centre de Transformation des avions à réaction de Mont-de-Marsan puis devient, de 1955 à 1958, attaché de l'Air à l'Ambassade de France à Washington.

Conseiller technique au cabinet du général de de Gaulle, président du Conseil, de juin 1958 à janvier 1959, le lieutenant-colonel de Bordas sera détaché à deux reprises à l'Etat-major particulier du Général à la Présidence de la République.

Promu colonel en 1960, il est de nouveau attaché de l'Air mais à l'Ambassade de France à Londres de 1962 à 1966. Promu au grade de général de brigade aérienne en juillet 1966, il commande en 1969 la IVème région aérienne (Aix-en-Provence) puis le transport aérien militaire. Il reçoit ses étoiles de général de division aérienne en 1971 puis de général de corps aérien en 1976.

Henri de Bordas devient conseiller du gouvernement pour les questions de défense et inspecteur technique de l'Armée de l'Air. Il préside la Fondation pour les Etudes de Défense nationale de 1977 à 1983.

Il est nommé membre du Conseil de l'Ordre de la Libération (décret du 16 mars 1995).

Henri de Bordas est décédé le 22 octobre 2011 à Saint-Mandé dans le Val de Marne. Il est inhumé à Aumont-en-Halatte dans l'Oise.


• Grand Croix de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 28 mai 1945
• Grand Croix de l'Ordre National du Mérite
• Croix de Guerre 1939-45 (7 citations)
• Médaille de la Résistance avec rosette
• Croix du Combattant 39/45
• Médaille Commémorative des Services Volontaires dans la France Libre
• Médaille de l'Aéronautique
• Distinguished Flying Cross (GB)
• Air Medal (USA)
• Commandeur de l'Ordre du Nicham Iftikar
• Commandeur de l'Ordre de l'Etoile Noire du Bénin

Imprimer