Ordre de la Libération Menu
Jean Volvey
<< Tous les compagnons

Jean Volvey

1ère CACC

Jean Volvey est né le 15 juin 1910 à Paris (18e art). Son père est journaliste.

Après des études secondaires au lycée Colbert à Paris, il est diplômé de l'Ecole Centrale des Arts et Manufactures.

Il effectue son service militaire à l'Ecole des chars puis au 509e Régiment de chars de combat à Maubeuge en 1934-1935. Il est ensuite ingénieur aux Forges et Ateliers de construction électrique de Jeumont.

En 1939, il est mobilisé avec le grade de lieutenant au Dépôt de chars n° 509 ; Volontaire pour le corps expéditionnaire qui se constitue à l'origine pour la Finlande et finalement pour la Norvège, il combat dans une compagnie de chars et se distingue lors des débarquements qui aboutissent à la prise de Narvik (avril-mai 1940).

De retour en France puis évacué sur l'Angleterre avec l'ensemble du corps expéditionnaire, il se rallie, avec une partie de son unité, à la France Libre dès juin 1940.

En Angleterre, à Delville Camp, près d'Aldershot, il met sur pied avec le lieutenant Divry, la 1ère Compagnie autonome de chars de combat des Forces françaises libres.

Après l'échec de l'expédition de Dakar en septembre 1940, à la tête de son unité, il prend une part active aux opérations de ralliement du Gabon (octobre-novembre 1940) puis aux campagnes d'Erythrée et de Syrie pendant laquelle il est grièvement blessé le 21 juin 1941 au cours de la prise de Damas.

Longuement hospitalisé, Jean Volvey est nommé adjoint au Directeur de la cavalerie puis Directeur du Service auto des FFL à Beyrouth.

A partir d'avril 1943, il est chef d'exploitation au réseau aérien des lignes militaires sous le commandement du colonel de Marmier.

Il termine la guerre avec le grade de capitaine.

Entre 1945 et 1958, Jean Volvey est gérant de plusieurs sociétés de transport en Oubangui et au Cameroun, puis devient en 1959 premier représentant du Commissariat à l'Energie Atomique du centre de Pierrelatte et Directeur de l'Usine de Pierrelatte jusqu'en 1973.

De 1973 à 1976, il est le représentant du Commissariat à l'Energie Atomique en Polynésie Française.

De 1976 à 1981, il est Président de l'Association pour le Développement industriel de la Vallée du Rhône (ADIVAR).

Jean Volvey est décédé le 25 mai 1994 au Cannet dans les Alpes-Maritimes. Il a été inhumé à Ouzouer-sur-Loire dans le Loiret.


• Commandeur de la Légion d'Honneur
• Compagnon de la Libération - décret du 17 avril 1944
• Croix de Guerre 39/45

Imprimer