Ordre de la Libération Menu
L'amiral d'Argenlieu

L'amiral d'Argenlieu


Mercredi 17 mai à 19 heures

Salle de conférence du musée

Officier de marine, sorti de l’Ecole navale, il entre en religion en 1921. Supérieur des Carmes, il est mobilisé en 1939. Fait prisonnier le 19 juin 1940 à Cherbourg, il s’évade et gagne l’Angleterre via Jersey. Engagé dans la France libre, il devient chef d’état-major des FNFL. Fin septembre 1940 à Dakar (Sénégal), il est blessé en dirigeant une mission parlementaire sur laquelle les forces de Vichy ouvrent le feu. Rétabli, il commande ensuite les opérations maritimes lors de la prise du Gabon. Très proche du général de Gaulle, il est nommé compagnon de la Libération par le premier décret de janvier 1941. Il remplit d’importantes missions diplomatiques et politiques au Canada, aux États-Unis, dans le Pacifique et en Afrique du Nord.

Premier chancelier de l'ordre de la Libération (1941-1958), il est promu contre-amiral en 1943. Après guerre, il rejoint l’Indochine pour rétablir la souveraineté française. Tenant d’une politique de fermeté, il échoue et ne peut empêcher le conflit d’éclater. Rappelé en métropole en 1947, il se consacre alors à la chancellerie de l’ordre de la Libération puis à sa retraite religieuse.

 

L'intervenant

Agrégé et docteur en histoire,Thomas Vaisset est chargé de recherche et d'enseignement au Service historique de la Défense. Il enseigne également à Sciences Po. Il viendra présenter la version éditée de sa thèse consacrée à l’Amiral Thierry d’Argenlieu

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation
01 47 05 35 15 ou contact@ordredelaliberation.fr

Entrée des soirées culturelles
51 bis bd de La Tour Maubourg I  75007 Paris  I M° La Tour Maubourg - Ligne n°8

Imprimer