Ordre de la Libération Menu
Les déportations de répression vers le Reich

Les déportations de répression vers le Reich


Mercredi 26 avril à 19 heures

Salle de conférence du musée

Dès 1933, terroriser, réprimer, « rééduquer » la société allemande, sont des objectifs affichés du régime nazi. Au service de cette idéologie totalitaire, les camps de concentration constituent d’emblée un des rouages essentiels du IIIe Reich. Ils forment un système concentrationnaire dont le conflit mondial multiplie le nombre des détenus. Les victimes de la répression nazie sont principalement des résistants, des politiques, des réfractaires au travail et des raflés de représailles, désormais déportés de toute l’Europe occupée. Dans le cadre du génocide, les Juifs, sont eux envoyés vers des centres d’extermination, pour être majoritairement assassinés dès leur arrivée. La déportation est l’outil principal de la répression allemande en France occupée. Il est celui qui fait le plus de victimes : près de 70 000… Parmi elles, 42 compagnons de la Libération dont trois femmes. Thomas Fontaine évoquera notamment les conditions dans lesquelles ces compagnons ont été déportés.

 

L'intervenant

Enseignant-chercheur, Thomas Fontaine est spécialiste de l'histoire des déportations. Sa thèse, soutenue en 2013 s’intitule « Déporter. Politiques de déportation et répression en France occupée ». Il a coordonné le Livre-Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation en 2004, et il est l'auteur de plusieurs livres sur le camp allemand du fort de Romainville. Il a participé à la réalisation de la nouvelle exposition du musée de l'Ordre et il est depuis fin 2016 le directeur du Musée de la Résistance nationale.

Entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation
01 47 05 35 15 ou secretaire.musee@ordredelaliberation.fr

Entrée des soirées culturelles
51 bis bd de La Tour Maubourg I  75007 Paris  I M° La Tour Maubourg - Ligne n°8

Imprimer