Ordre de la Libération Menu
Philippe Radal, nouveau président de l'association des Amis

Avec la disparition du compagnon de le Libération Louis Cortot, l’association des amis du musée de l’Ordre de la Libération, s’est retrouvée sans président, et c’est l’un de ses membres les plus actifs Philippe Radal qui a relevé le défi. Avec la passion qui le caractérise, et surtout, la passion de l’histoire et de l’histoire de l’ordre de la Libération.

Philippe Radal, vous êtes le nouveau président de l'association des Amis du Musée de l'Ordre de la Libération (AAMOL). Même si vous beaucoup au sein de l’association et de l’Ordre vous connaissent déjà, pouvez-vous rapidement vous présenter ?

Avant toute autre chose, je voudrai rendre un hommage appuyé à mon prédécesseur, Louis Cortot. Homme engagé dès son plus jeune âge, celui qui fut, à la fin de sa vie, le benjamin des Compagnons n'avait eu de cesse tout au long de sa vie de défendre ses valeurs, qui étaient celles de la démocratie, de l'indépendance et du respect de l'autre. Il soutenait le musée, fier du magnifique outil disponible après plus de quatre années de travaux, notamment à travers l'AAMOL dont il fut un président attentif et impliqué.

Pour ma part, dirigeant de banque, je suis membre de l'AAMOL depuis de très nombreuses années, et du CA depuis 2007. J’éprouve une admiration sans borne pour le général de Gaulle et son œuvre, et une reconnaissance sans limite pour les compagnons de la Libération, qui le suivirent dans son combat.

Quelques 77 ans après l'Appel du 18 juin et après sa propre création, il appartient à l'ordre de la Libération de perpétuer l'extraordinaire sursaut de ceux qui poursuivirent la lutte, démontrant que le refus de se résigner et la volonté de résister demeurent des références à inculquer notamment aux jeunes générations.

Quels sont les projets de l'AAMOL?

Philippe Radal : L'association est fondamentalement au service de l'Ordre, et du musée qui incarne si remarquablement le combat de chaque Compagnon.

C'est donc en parfait accord avec le délégué national, le général Christian Baptiste, avec lequel nous avons d'ores et déjà noué une relation de confiance et d'estime, et avec le conservateur, Vladimir Trouplin, que nous déclinons au niveau du conseil d’administration des actions propres à concourir au rayonnement de l'Ordre et de son musée telles que :

  • le financement du catalogue de la prochaine exposition organisée conjointement par les musées Guimet, de l'Armée et de l'ordre de la Libération sur les époux Hackin, seul couple dont les conjoints furent nommés tous deux compagnons de la Libération.
  • la remise en état de la guitare d'Anna Marly qui conçut la musique du " chant des partisans", puis la contribution à l'organisation d'une exposition qui réunira idéalement le manuscrit de ce chant, conservé au musée de la Légion d'honneur, et l'instrument sur lequel furent interprétées pour la première fois les notes de la mélodie.
  • la publication d'un livre sur la politique étrangère du général de Gaulle à travers ses décorations, œuvre de longue haleine et au budget conséquent, mais qui devrait faire date…

Nous souhaitons aussi organiser pour les membres de l’association des évènements tels que des visites comme celles organisées les 24 juin et 9 septembre prochains au musée de la Légion d'honneur, ou encore des conférences venant s'intégrer dans le programme conçu par le musée : à ce titre, François Broche en octobre 2017, et Jean Paul Olivier au printemps 2018, interviendront pour notre plus grand plaisir.

J'ai la chance de bien connaître les collaborateurs de l'Etablissement public, qui sont passionnés par l'institution qu'ils servent, et qui font preuve d'une parfaite disponibilité pour nous faciliter la tâche dans le respect de l'autonomie de chacune de nos structures.

Et enfin je peux m'appuyer sur les membres du bureau et du conseil d'administration de l'AAMOL pour mener à bien notre mission, qui est passionnante et si valorisante puisqu'elle nous associe à ce qui fut une des plus belles pages de notre Histoire."

 

Association des amis du musée de l'ordre de la Libération
contact@aamol.fr

Imprimer