Ordre de la Libération Menu
18 juin 2017

18 juin 2017

Le 18 juin 2017, au Mont Valérien (Hauts-de-Seine), le président de la République a commémoré l'Appel lancé depuis Londres par le général de Gaulle pour exhorter les Français à résister à l'occupant nazi.

Instaurée en 1960 par le chef de la France Libre et grand maitre de l’Ordre de la Libération, cette cérémonie a été suivie par tous les présidents de la Ve République. Et comme ses prédécesseurs, selon un protocole immuable, Emmanuel Macron, a assisté à la cérémonie, seul devant l'immense Croix de Lorraine érigée contre le mur d'enceinte du mémorial de la France combattante,

Après que la flamme du souvenir ait été ravivée par le chancelier d’honneur de l’ordre de la Libération, le colonel (h) Fred Moore, le délégué national de l’Ordre, le général (2S) Christian Baptiste, accompagnés du co-président pour l’année 2017 du conseil national des communes « Compagnon de la Libération », Dominique Salvert, maire de l’île de Sein, le président de la République s'est recueilli dans la crypte du Mémorial où reposent 16 « Morts pour la France » de la Seconde Guerre mondiale, un caveau étant réservé pour le dernier des compagnons de la Libération, dont onze seulement sont encore en vie.

Il a ensuite salué les compagnons de la Libération et les médaillés de la Résistance française, ainsi que les porte-drapeaux des Anciens Combattants.

Avant de quitter les lieux, Emmanuel Macron a passé un long moment avec 800 jeunes, traditionnellement conviés à cette commémoration.

Imprimer