Orden de la Liberacíon Menu
Les chanceliers

LEs CHANCELIERs


LE CHANCELIER ETAIT, APRÈS LE GÉNÉRAL DE GAULLE, LE PREMIER PERSONNAGE DE L'ORDRE DE LA LIBÉRATION.

Garant du bon fonctionnement de l'institution et de la discipline de l'Ordre qu'il administrait, il était le 16e personnage de l'Etat dans l'ordre protocolaire.

Participant à de nombreuses manifestations commémoratives (inaugurations) et scientifiques (colloques et congrès), le chancelier de l'ordre de la Libération présidait notamment les cérémonies de l'Appel du 18 juin 1940, chaque année au Mont Valérien à Suresnes.

Obligatoirement compagnon de la Libération, il était choisi par le conseil de l'Ordre en son sein, et proposé à la ratification du président de la République. Sa nomination était alors officialisée par décret.

Le chancelier, nommé pour un mandat de quatre années renouvelable (depuis le décret du 13 avril 1962), veillait également sur le musée de l'ordre de la Libération, ainsi que sur les services de la médaille de la Résistance.

De janvier 1941 à novembre 2012, huit chanceliers se sont succédé :

 

Depuis le 16 novembre 2012, la fonction de chancelier de l'ordre de la Libération a été remplacée par celle de Délégué national du Conseil national des communes "Compagnon de la Libération". Le Délégué national
- actuellement le colonel (h) Fred Moore - conserve les prérogatives anciennement dévolues au chancelier.

Imprimir