Orden de la Liberacíon Menu
Recherche de photographies

Aidez-nous à retrouver les portraits des Compagnons de la Libération pour lesquels nous n’avons aucune image.

Certains sont nés à côté de chez vous, ont fait leurs études dans les mêmes établissements que vous… et vous pouvez aider l'ordre de la Libération à retrouver une photographie ou tout document qui pourrait enrichir la biographie de nos héros.

Pour ces 18 Compagnons, l'ordre de la Libération possède un dossier recelant quelques éléments biographiques qui peuvent vous aider à retrouver une piste...

Relayez le résultat de vos recherches à musee@ordredelaliberation.fr

 

Les compagnons de la Libération pour lesquels l'ORDRE de la libération n'a pas de photographie :


Roland ALIBERT (dit DE FALCONET)
Né le 28 février 1917 à Paris dans une famille originaire du Médoc. Son père, Louis Alibert, était homme de lettres. Bachelier, il est élève officier de marine marchande en 1936 avant de faire son service militaire dans la Marine l'année suivante. Il reste sous les drapeaux en raison de la déclaration de guerre de 1939...

Mohamed BEL HADJ
Présumé né à Saïda (Algérie) en 1904. Engagé volontaire dans l'armée à Saïda en août 1923, il est incorporé comme tirailleur de 2e classe au 10e Régiment de tirailleurs puis au 6e RTA en Algérie. Il sert ensuite au Maroc pendant 4 ans...

Emile BELLET
Né le 20 juin 1911 à Boulogne sur Seine d'un père mécanicien et d'une mère blanchisseuse. Il s'engage dans l'Armée à Nevers dans l'infanterie de marine. Il sert au 24e Régiment d'infanterie coloniale (24e RIC) à Tripoli (Liban) au moment de l'armistice de 1940...

Sidiki BOUBAKARI
Né à Bobo-Dioulasso en Haute-Volta (actuel Burkina Fasso) vers 1912. Sujet français, il quitte la Côte d'Ivoire (Bobo Dioulasso faisant partie de la Haute Volta supprimée en 1932 et rattachée à la Côte d'Ivoire) en 1935 avec sa mère pour la ville d'Accra (Gold Coast). Après le décès de sa mère en 1938, il reste en Gold Coast et travaille comme manœuvre dans les mines d'or...

Robert CRÉMEL
Né le 25 avril 1919 à Blainville sur l'Eau (Meurthe-et-Moselle). Son père est comptable. Après de brillantes études au lycée Poincaré de Nancy, il s'engage pour la durée de la guerre le 2 septembre 1939 à Epinal. Formé à l'Ecole d'artillerie de Fontainebleau, il passe dans la Marine en janvier 1940 pour servir à l'école des apprentis marins (l'école des mousses) sur l'Armorique à Brest. A l'arrivée des Allemands le 18 juin 1940, il est évacué vers l'Angleterre sur le cuirassé Paris avec l'ensemble des élèves...

Idrisse DOURSAN
Né vers 1914 à Makayan, district de Bongor (Tchad). Engagé volontaire au Régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad (RTST) à Korotoro, il est affecté à la 7e Compagnie. Il mène campagne du 18 décembre 1935 au 4 janvier 1939...

Adolphe GAËTAN
Né le 27 octobre 1913 à Conakry en Guinée. Son père est interprète. Clerc dans un cabinet d'avocat, Adolphe Gaëtan entre dans la résistance dès mai 1941 en acceptant de fournir à son contact en Sierra Leone des informations sur l'état d'esprit européen et indigène en Guinée et des renseignements militaires...

GARGUÉ
Gargué ou N'Gargué (n° matricule 2366) est caporal à la 3e section de la 9e compagnie du Bataillon de marche n° 3 de l'AEF (BM 3). La 9e compagnie du BM 3 est l'ancienne 10e compagnie du Régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad (RTST) ; elle est formée au Tchad en décembre 1940 et janvier 1941, à Mourzouk puis à Abéché...

André KAILAO
Né vers 1918 à Bodo, district de Doba au Tchad, André Kailao, d'ethnie sara, réside à Doyaha, dans la circonscription de Fort-Archambault lorsqu'il est incorporé, le 13 septembre 1939, au Régiment de Tirailleurs Sénégalais du Tchad (RTST). Détaché sur la métropole en mars 1940 avec le Détachement de Renfort n° 2, celui-ci est bloqué à Brazzaville par l'armistice de juin 1940...

NÉMIR
Né vers 1904 à Fort Lamy (Tchad), Némir est originaire de la région de Mango. Engagé volontaire pour 4 ans au Régiment de Tirailleurs Sénégalais de Tchad (RTST) le 25 septembre 1924, il est affecté à la 11e Compagnie le mois suivant et est admis ensuite au peloton des élèves caporaux à Abeché, d'avril à septembre 1925 avant de rejoindre la 11e Compagnie à l'issue des cours...

Aloysius ODEWOLE
Né vers 1906 à Ifé au Nigeria. Sujet britannique, marié et père de trois enfants, il est sergent de la police garde frontière à Idofain au Nigeria. Envoyé en octobre 1940 au Bénin par les autorités britanniques pour enquêter sur l'atterrissage d'avions allemands et sur le poste radio de Cotonou, il est aidé, dès son arrivée par deux commerçants de Porto-Novo et Cotonou, Agoussi Wabi qui l'héberge et Albert Idohou qui lui fournit des renseignements sur l'aviation...

Louis OUBRE
Né le 19 janvier 1885 à Rochefort-sur-Mer en Charente Maritime. Fils de militaire. Le 1er janvier 1903, il s'engage dans l'Infanterie coloniale et sert au Haut Sénégal et au Niger (1907-1908) puis au Tchad jusqu'en 1913. La déclaration de guerre en 1914 le conduit au front en métropole jusqu'en février 1915, date à laquelle il poursuit la guerre au Tchad puis au Sénégal. A partir d'avril 1916, il est de nouveau affecté sur le front métropolitain jusqu'à l'armistice de novembre 1918...

Etelvino PEREZ
Né le 6 août 1918 à Nîmes dans le Gard. Légionnaire, il participe en 1939-1940 à la campagne de France au sein de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE). Il combat en Norvège, à Narvik, d'avril à juin 1940, et reçoit une citation à l'ordre de la division pour avoir "assuré avec le plus grand courage la relève des blessés pendant le combat" ; combat au cours duquel, il fait également prisonnier un officier ennemi...

Jean PICHAT
Né le 16 juin 1913 à Zaghouan en Tunisie où son père, exploitant agricole, a fondé un domaine. Jean Pichat fait ses études à Paris puis devient ingénieur civil des Mines de Saint-Etienne, il est appelé sous les drapeaux à Tunis en 1938 au 34e Bataillon du Génie. Il est choisi pour suivre les cours d'élève officier de réserve à l'issue desquels il est affecté comme sous-lieutenant au 4e Régiment du Génie en septembre 1939...

POIS
Légionnaire de 1ère classe, il appartient à la 13e Demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) et prend part à la campagne d'Erythrée avec la Brigade Française d'Orient. Par jugement en date du 4 juillet 2008, le Tribunal de Grande Instance de Paris a déclaré absent M. Ange POIS, Compagnon de la Libération, qui n'a plus reparu ni donné de nouvelles depuis juin 1941 et dont les date et lieu de naissance ne sont pas connus. • Compagnon de la Libération - décret du 23 juin 1941.

Roger SEFERIAN (dit DE RAUVELIN)
Né le 16 décembre 1915 à Clisson (Loire-Atlantique), d'une mère bretonne et d'un père arménien. Etudiant en Philosophie, agrégatif, il est mobilisé en 1939 au 32e Régiment d'artillerie de campagne hippomobile à Longwy. Il est nommé aspirant le 20 avril 1940...

Lucien VANNER
Ancien légionnaire, Lucien Vanner appartient dès sa formation à l'été 1940 à la 1ère Compagnie du 1er Bataillon d'infanterie de marine (1er BIM), première unité française libre à se battre contre les forces de l'Axe, sous les ordres du capitaine Folliot...

Agoussi WABI
Né vers 1898 à Porto-Novo au Bénin. Commerçant à Porto Novo, il est sujet français, marié et père de trois enfants. Il participe, dès 1940, à la Résistance en Afrique occidentale française. En octobre 1940, il facilite, avec un camarade, Albert Idohou, employé de commerce à Cotonou, la mission d'Aloysius Odewole, garde-frontière britannique au Nigeria et agent d'un réseau de renseignements...

Imprimir